Les croix et calvaires de Pleuven

Ce monument au bord du chemin ou sur le placître de la chapelle, est-ce un calvaire ou une croix ?

Un calvaire est un monument qui commémore la crucifixion sur le Golgotha (golgotha est traduit en latin par calverium). Tout monument qui représente au moins trois personnages présents pourra être appelé calvaire.

La croix est un monument monolithe, taillée portant un Christ, crucifié ou glorieux. Le monument est le plus souvent, mais pas toujours, de petite taille. Au revers, ou contre le fût, on peut y trouver une vierge à l'enfant, des personnages ou une piéta.

Symbolique géographique :

On n'oriente pas une croix, on "l'occidente". Une croix doit être tournée vers l'ouest, parce que selon la tradition, le Christ est mort à l'ouest, face au soleil couchant. Depuis des millénaires, on s'est sans doute tourné vers le soleil couchant en se demandant s'il allait reparaître le lendemain. Il y a là un grand symbolisme que les calvaires ont essayé de conserver.

Derrière les crucifixions tournées vers le soleil couchant, il y a une promesse d'aurore.

Les croix se situent souvent à la croisée de deux chemins, elles indiquent alors la route à prendre. Elles peuvent aussi indiquer les limites d'un territoire d'un moine ou d'une communauté monastique dans lequel le droit d'asile était parfois reconnu ; elles peuvent aussi marquer la limite des paroisses et parfois matérialisent une troménie.

(Ces précisions sont issues des écrits de Yves Pascal Castel et ont fait l'objet d'un article dans le Bulletin municipal de février 2004)

 

Le calvaire du Stivell

Ce calvaire est un monument historique datant du XVIème siècle. Il est situé au carrefour des VC5 et VC9 de Pleuven, à la sortie du bourg vers St-Evarzec. Le calvaire du Stivell est orné d'une croix décorée de fleurons, d'un large titulus, d'un crucifix avec anges aux calices, et d'une vierge à l'Enfant.

 

La croix du placitre de la chapelle St Thomas

 

Alors que la Chapelle date du XVIIème siècle (1674), sur le placître se dresse une croix du XVIème siècle composée de trois marches, d'un socle rond et d'un monolithe de 1,70 mètre surmonté de la croix proprement dite, dont l'un des bras est plus court que l'autre. Les représentations du Christ et de la Vierge à l'enfant sont sculptées dans la masse.

 

La croix de Ti-Gwen (XVème siècle)

Le monument comporte deux degrés et un socle rond au-dessus desquels s'élève une croix monolithique. Le Christ porte un pagne long. La croix de Ti-Gwen est placée de telle façon qu'elle constitue une balise indiquant le point de départ de l'allée de 1 800 mètres qui conduit au chateau de Cheffontaines bien que l'édifice actuel soit, quant à lui, postérieur d'au moins trois cents ans.

 

Autres croix sur la commune de Pleuven

La croix du Rest

Située à 20 mètres sur la gauche de l'embranchement de la D45 venant de Quimper et rejoignant la route de St Evarzec.

 

La croix du cimetière